- La mairie
- Infos pratiques

Fermer L'artisanat

Fermer Le commerce

Fermer Les manifestations | Arc en Ciel

Fermer Le tertiaire

Fermer La santé

Fermer L'industrie

Fermer Le culte

Fermer Voeux | Voeux 2017

- Vie associative
- Interlac 2013

Interlac 2013

Voeux 2013 - Voeux 2013 - Discours de Gilles Morosi

Comme chaque année, la cérémonie des Vœux à Montréal – La Cluse, se situant fin janvier, calendrier compliqué oblige, met pratiquement un point final, à toutes les cérémonies similaires que vous avez, Mesdames et Messieurs les Maires présidés dans vos communes  respectives.

C’est donc aussi, toujours une grande joie de vous accueillir ici, dans cette salle Mogador, porteuse de souvenirs de plusieurs générations puisqu’elle a été inaugurée en 1933.
Profitons donc de ce moment de convivialité, de détente, d’échanges.

Selon la tradition, je vous présente mes meilleurs vœux pour l’année 2013, des vœux de santé pour vous-même, vos familles et vos proches, vœux de solidarité pour les personnes en difficulté de toutes sortes (maladie, financièrement), de prospérité pour votre entreprise ou commerce, votre administration d’état ou territoriale, toujours à votre écoute, et les nombreuses associations véritables relais éducatif et social que vous représentez.
Vous êtes Mesdames et Messieurs les acteurs des différentes composantes qui touchent soit à l’administration, soit à la vie associative et caritative de notre cité, soit à l’activité économique.
Vœux spécifiques également à notre jeunesse, à nos enfants qui sont à n’en pas douter l’avenir de notre commune, de notre pays aussi. Que 2013 soit pour eux une année d’efforts récompensés, d’épreuves réussies, de progression constante. Faisons en sorte, nous adultes, quel que soit notre engagement, notre place dans la société, de les aider efficacement dans ce monde en crise, à prendre place dans la vie professionnelle, en leur ouvrant le champ des diverses possibilités avec notamment comme notion l’amour du travail et le respect de celui-ci. Comprendre cela est déjà une avancée pour trouver son propre destin.

Et puis, il y a l’école, seule voie de l’apprentissage de l’esprit critique, et donc de la liberté de penser. L’évolution technique, complexe, innovante, oblige à plus de volonté, plus d’implication de la part de la jeunesse à qui je souhaite réussite et succès.
Je remercie toute la chaine de l’éducation nationale, les industriels, artisans, commerçants, il y en a parmi nous ce soir, de favoriser et d’accepter les stages d’apprentissage et les formations. Le lien est essentiel entre l’éducation nationale et les professionnels du monde du travail, vous le savez ! Et votre action est importante.

Permettez-moi, dans un premier temps,  après cette introduction, de vous parler de notre commune et de ses forces vives:
Montréal la Cluse s’est développée harmonieusement grâce à la ténacité politique des conseils municipaux qui se sont succédés depuis quelques décennies. Ceux-ci ont eu l’idée, la pensée et la volonté de réaliser l’attente de notre population, et je puis dire ce soir que ce qui est bien pour une commune est également bénéfique pour les autres et vice et versa. C’est cela le développement du haut-Bugey que nous imaginons en ce moment et à partir des structures existantes. Nous y reviendrons !
Quel a été notre cheminement, toujours d’actualité d’ailleurs ?
- Constitution d’un patrimoine foncier et immobilier important.
- Développement économique avec depuis 10 ans l’aide de la CCO qui en a la compétence, et j’affirme ici que grâce à une intercommunalité solide on investit mieux, on mutualise mieux.
- Développement des zones habitables aux Narix avec prochainement la vente de 25 parcelles réservées aux constructions individuelles.
- Développement de l’aide à la personne (Multi-Accueil, RAM, portage repas, centre aéré). Je fais remarquer la participation financière en fonctionnement du RAM et du Multi-Accueil de la communauté de communes du Lac de Nantua dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse
Le tout avec réactivité et efficacité.
Le conseil municipal et les agents

Reconnaissance publique ce soir à mon Conseil Municipal très souvent sollicité, et l’engagement très appuyés de mes adjoints dans les domaines qui sont les leurs. Votre soutien, chers collègues adjoints et conseillers municipaux et amis, me convient bien, soutient mon action exécutive, et j’ai grand plaisir à vous rencontrer journellement pour certains, et de toutes façons tous les lundis à notre désormais rituelle rencontre hebdomadaire, où tous les sujets communaux et intercommunaux peuvent être abordés dans une ambiance studieuse et amicale.

Merci comme il se doit à nos fonctionnaires communaux, territoriaux, avec qui je travaille journellement et depuis fort longtemps pour certains. Ensemble, nous assurons une difficile gestion et un service public de qualité, je pense, à nos concitoyens. Qu’ils soient tous remerciés également pour leur engagement très professionnel dans les domaines qui sont les leurs. Ils sont le socle de notre politique communale et portent en partie la responsabilité des décisions des élus. Soyez Mesdames et Messieurs mes collaborateurs, remerciés pour la restitution d’un travail quantitatif et qualitatif.
Les actions communales dans un cadre financier

Le travail des élus et des fonctionnaires s’opère dans un cadre financier de plus en plus contraint.
Malgré une baisse des dotations d’Etat, les finances de la commune restent saines. Les charges de fonctionnement augmentent du fait de la montée en charge de certains équipements communaux (multi-accueil, RAM…) mais les recettes sont dynamiques.
En matière d’investissements, l’année 2012 a marqué le démarrage de deux dossiers importants pour le développement de la commune :
- l’aménagement de la zone des Cléselles, dont le coût est de 2 352 000 € TTC. Cet investissement important permettra de sécuriser la circulation dans cette zone, d’améliorer le cheminement des scolaires vers le complexe sportif Paradis, et confèrera une note esthétique appréciable à ce secteur. Je vous donne rendez-vous à la fin de cette nouvelle année pour constater ces améliorations, et vous invite entre temps à la plus grande indulgence pour les désagréments que pourraient occasionner les travaux.
- Les études pour la nouvelle tranche du lotissement « les Narix »  sont en cours. Les travaux relatifs à la création de 25 lots individuels débuteront au printemps 2013.  Ce lotissement, dont la commercialisation des lots est espérée au printemps 2014, confortera l’offre de logements sur la commune.  Ce projet public permettra aux familles montréalaises de demeurer dans notre commune et à d’autres de s’y installer à des prix d’acquisition qui seront raisonnables, en ces temps difficiles. Le projet coûtera environ  1 700 000€ TTC à la commune de Montréal la Cluse.

D’autres travaux moins volumineux mais tout aussi importants dans l’amélioration de notre quotidien ont été réalisés en 2012:
- bâtiment 3 groupe scolaire : changement des portes et fenêtres
- Salle Mogador : le perron a été refait avec l’installation d’un nouvel ascenseur pour handicapés
- Salle Orindis : réfection des poutres et de la toiture, et remplacement de la chaudière
- Centre technique municipal : rénovation de la toiture (2000m²)
- Eclairage public : changement des candélabres secteur la Plaine
- Voirie : 8 km de routes forestières ont été refaites

Les deux projets essentiels déjà mentionnés, aménagement de la zone des Cléselles et réalisation du lotissement Narix 8,  jalonneront l’actualité de la commune en 2013, mais ne seront pas les seuls :
- L’aménagement du Parc du Château est à l’étude : compte –tenu de la valeur de ce site, l’orientation envisagée est de privilégier un aménagement de qualité. Le parc sera mis en valeur et sera ouvert au public en journée. Il pourra être le lieu de promenades bucoliques au milieu de ses superbes arbres, de jeux sur le parcours santé et le labyrinthe, mais aussi d’échanges entre habitants et pourquoi pas d’évènements culturels ou autres. Il revient aux habitants de s’approprier ce lieu mis à leur disposition, mais il importera également de le respecter. Le coût estimé des travaux s’élève à 200 000€ TTC
- La place de l’église et notamment la fontaine, vont être améliorées
- La rue du Lieutenant Rolland va être aménagée pour l’esthétique, mais aussi pour une meilleure circulation et sécurisation des piétons.
- la poursuite de la rénovation des bâtiments communaux va se poursuivre avec l’idée de tendre vers une pratique éco-responsable, notamment en matière de consommation d’énergie. A ce stade de mon discours, je m’autorise une petite parenthèse d’ordre écologique : On parle beaucoup, en ce moment, de la fracturation hydraulique pour les gaz de schiste ; à une époque où il est question d’environnement, d’amélioration du cadre de vie, je trouve que ce projet doit bénéficier du principe de précaution tant les risques sont importants. Nous avons une petite vallée traversée par de nombreuses sources souterraines, et un rien suffirait à désorganiser ce que la nature nous a si généreusement octroyé. Je me positionne dans cette affaire, comme beaucoup d’élus, car nous ne voulons pas porter la responsabilité d’une catastrophe.

Forte de sa jeunesse, la municipalité a décidé de soutenir les initiatives citoyennes qui se font jour ci et là. Aidée par la CAF et le conseil général, la municipalité va lancer un diagnostic social du territoire afin de mieux appréhender le sens des efforts à faire. Le dynamisme de la commune en faveur de la petite enfance et de l’enfance est avéré, il reste à impulser et accompagner des actions en faveur de la jeunesse et la parentalité, de manière pragmatique et efficiente.

Ces orientations fortes pour 2013 s’inscrivent dans un cadre budgétaire qui reste maitrisé. Le contexte national invite de toute façon à cette prudence même si la commune, malgré des dépenses par habitant supérieures aux communes de strate identique, reste faiblement endettée. Un chiffre en atteste : l’annuité de la dette représente une dépense de 70€ par habitant alors qu’elle est de 119 € à l’échelle départementale.

En conclusion de cette partie financière, l’heure n’est pas à la morosité pour les finances communales, mais la prudence doit rester de mise. Toutefois,  dans ce contexte incertain, la commune continuera de contribuer de manière volontariste à améliorer la vie des habitants au quotidien et jouera son rôle de levier pour les entreprises.

En 2012 et comme chaque année, la municipalité alloue un budget conséquent pour le bon fonctionnement des Ecoles élémentaires et maternelles, près de 450 000 euros pour environ 400 élèves.
Un budget qui contribue à la qualité de l’enseignement apporté à nos enfants par une équipe éducative stable et de bonne qualité.
Mesdames et Messieurs les enseignants, vous avez un rôle ô combien important et difficile dans l’exercice de votre métier, soyez remerciés pour ce que vous faites, afin d’apporter votre savoir à nos enfants et sachez que vous avez notre soutien.
Cependant, je ne peux oublier que malgré tous les efforts de la collectivité, la fermeture d’une classe à la maternelle des Tilleuls a été prononcée à la rentrée de septembre 2012, cela est fort regrettable car il est facile de fermer mais si difficile pour obtenir une nouvelle ouverture. Ah ces fameux seuils !!
La commune de Montreal – La Cluse a sur son territoire le Collège Théodore Rosset depuis 15 ans, avec lequel de bonnes relations se sont établies au fil des ans. C’est un établissement où un enseignement de qualité est prodigué, les résultats au Brevet peuvent l’attester. Le Collège fait également honneur à la commune de par ses résultats sportifs, notamment par le biais du foot.
On parle de cet établissement dans toutes les sphères académiques. Merci à vous Mme MANET, la Principale du Collège, et à toute l’équipe administrative et éducative pour tout ce que vous faites pour la bonne renommée de l’établissement.
Pour mémoire, 19 collégiens devenus bacheliers avec mention ont été récompensés par la commune pour la session de juin 2012 (9 en session 2011)

De par sa centralité, Montreal – La Cluse, bénéficie d’un tissu associatif important qui évolue positivement chaque année fort de 1200 licenciés qui utilisent avec bonheur les équipements mis à leur disposition. Je mets à l’honneur ce soir tous ces bénévoles responsables au service de la jeunesse en général et aussi de la population qui souhaite des activités sportives et culturelles. Votre intégrité, Mesdames et Messieurs est porteuse de solidarité d’éducation et d’insertion de notre jeunesse. Bien entendu en ces temps difficiles les associations caritatives sont également sollicitées, merci à elles et croyez au soutien total de la commune, mais vous le savez. Les gens en difficultés bénéficient d’une attention toute particulière de la part de la Municipalité, et je suis en tant que Maire toujours à l’écoute. Les élus sont également là pour pratiquer la solidarité.
Comme toutes les années, je souligne les bonnes relations entretenues avec Monsieur le Curé et nous sommes ensemble et complémentaire à l’écoute de ceux qui le demandent.

Je salue également ce soir, les services de l’Etat et du Département dont les conseils et l’engagement dans nos projets sont précieux. Merci au Conseil Général de l’Ain représenté par les conseillers généraux des deux cantons d’Oyonnax, et principalement ce soir puisque c’est son canton, et c’est aussi mon 1er adjoint, Cher Jean DEGUERRY, c’est de toi qu’il s’agit. Cette assemblée départementale subventionne beaucoup de nos investissements communaux et intercommunaux, surtout n’en baissez pas le taux.
Les sapeurs-pompiers et la Gendarmerie qui assurent la sécurité des biens et des personnes sont souvent confrontés à des situations difficiles souvent lors d’accidents de la route, méritent notre respect et notre considération : soyez remerciés.

J’évoquais tout à l’heure l’importance de la commande publique dans l’économie, et le rôle de levier de la municipalité lorsqu’elle lance ses investissements. C’est un sujet qui me tient à cœur.
L’économie a toujours été et demeure le souci majeur des élus, toute l’importance de celle-ci impacte directement la qualité de vie de nos concitoyens. Compétence intercommunale oblige, la CCO mettra à disposition, sur le site du Pré Luquain à Montreal – La Cluse, une zone industrielle de 9 hectares, fin de l’année 2013. Dans le même esprit, nous nous efforçons de gommer les friches industrielles et commerciales du territoire, véritables points noirs mais qui constituent à n’en pas douter une réserve complémentaire d’attractivité économique. Il est essentiel de se mobiliser pour assurer un réel intérêt à notre territoire. La tâche de nos responsables économiques, industriels, artisans, commerçants et professions libérales,  déjà rendue difficile par la conjoncture s’en trouve donc allégée sur ce plan là au moins.
Merci Mesdames et Messieurs les chefs d’entreprise pour vos capacités d’innovation, de création, de conception et de précision dans la mise au point de vos différents articles, qu’il faut commercialiser ensuite, et çà c’est un autre métier, un autre souci pour vous, nous le savons. Nous vous soutenons de notre mieux pour préserver l’activité de nos concitoyens cette activité source d’intégration, de lien social, et de joie de vivre.

Après l’avènement des stations d’épuration sur tout le territoire du Haut-Bugey, dont la nôtre dans le cadre du syndicat mixte du pont Royat présidé par André Cortinovis, et après en avoir mesuré les bienfaits sur les milieux naturels, les industriels d’Alizée Plasturgie veulent écrire une nouvelle page pour une action dite « Plastic Vallée plus verte » en collaboration avec le SIVU du Lange et de l’Oignin. Intéressant, car il s’agit de diminuer encore et de manière significative les rejets négatifs en milieu naturel ; en fait, donner une image plus attrayante à notre Plastic Vallée. Une initiative remarquable, démontrant la volonté du monde économique par des travaux internes d’améliorer la qualité du travail ainsi que celle du cadre de vie. L’agrément de ce 2ème contrat de rivière très environnemental nous sera signifié fin 2013, mais nous pouvons dès maintenant initier certaines actions en rivière, notamment passe à poissons, seuils ou traitement des rejets.  Je salue amicalement mes chers vices présidents de ce syndicat et le comité ainsi que le personnel (chargé de mission, technicien et secrétaire) et je les remercie comme il se doit.
 
Je salue également la Présidente et les Présidents des intercommunalités  Alexandre TACHDJAN, Bruno PELLEGRINI, Denis MAISSIAT et Jean MANGIER pour les responsabilités qu’ils portent et dont la réflexion actuelle porte sur l’avenir du Haut-Bugey. Vous avez des projets importants dans l’intérêt de votre intercommunalité. Merci à vous et à vos services, ainsi qu’au SIVU des collèges, Syndicat Mixte du Pont Royat, SIVU Ange et Oignin ainsi que le Syndicat mixte des pays du Haut-Bugey, porteur du SCOT et du CDDRA.
 
Pour finir, je formule un vœu essentiel également, puisqu’il concerne la réflexion sur l’aménagement du territoire, dont les élus d’aujourd’hui portent la responsabilité au regard des concitoyens. Il est très simple ce vœu : j’en appelle à une entente cordiale entre les uns et les autres, ce qui signifie sentiment sincère qui part du cœur. Nous réfléchissons donc pour l’aménagement des 20 prochaines années du territoire du Haut-Bugey ; je parle bien entendu du Schéma de Cohérence Territorial ou SCOT et non d’intercommunalité. Le syndicat mixte du pays du Haut-Bugey porteur de ce SCOT, remis au goût du jour il y a un an, porte la responsabilité de la réussite de cette action majeure. Travaillons donc dans la détente et le respect mutuel, pour un projet dont l’intérêt n’échappera à personne : comprendre le Haut Bugey pour une identité Haut Bugiste affirmée.

L’actualité, en matière d’intercommunalité, est dense. Je crois fortement en la pertinence de ce territoire qu’est le Haut-Bugey. Le travail que nous avons entrepris au sein du syndicat mixte en atteste. Ce périmètre est cohérent à bien des égards. Certes, les préoccupations ne sont pas toutes identiques d’un bout du territoire à l’autre, mais n’est-ce pas un vrai défi politique, au sens noble du terme, que d’élaborer un projet territorial qui viserait à concerner tous les habitants du Haut Bugey ? je pense assurément que dans bien des domaines, nous pouvons nous enrichir mutuellement et nous devons miser sur nos complémentarités plutôt que sur nos différences. Il  s’agit, selon moi, de savoir comment améliorer le quotidien de nos administrés, comment investir de manière encore plus efficiente, comment irriguer l’ensemble du territoire de façon à diversifier et renforcer d’une part, son économie au sens large, et d’autre part, sa cohésion sociale.

Alors, bien entendu, il importe de rassurer les élus de l’ensemble du territoire. L’étude que va diligenter le syndicat mixte, doit permettre à chacun de finement évaluer les enjeux de la fusion, pour aller vers une décision prise en connaissance de cause. On le sait, une étude de ce type est longue car elle doit faire l’objet de concertations, de recherches, de calculs fins, de retours vers les assemblées délibérantes,  etc… Or, le calendrier me semble très serré. Comment « digérer » les éléments qui seront portés à notre connaissance au mieux dans quelques mois, et murir une décision aussi grave pour notre avenir d’ici fin 2013 ?
J’émets un doute sur ce délai et j’interroge en plus haut lieu : faut-il précipiter nos décisions au risque d’une appropriation incomplète du projet par nos conseils municipaux ? ne vaut-il mieux pas faire œuvre de pédagogie en expliquant et réexpliquant le bien –fondé de ce projet ? j’ai la conviction, dans ce cas, que l’avenir du Haut Bugey sera bâti sur un socle bien plus solide si la réflexion est aboutie et comprise par tous.
 
Je vais donc conclure cette cérémonie des vœux en vous souhaitant encore bonne santé à tous, le plus beau des vœux, dire encore tous nos encouragements et remerciements au monde associatif de la commune et des environs, bonne chance au monde économique, aux jeunes également, et c’est capital, je souhaite une formation professionnelle efficace, gage de renouveau de l’activité.  Enfin, je souhaite une bonne réflexion collective à vous, chers collègues élus, en faveur d’une identité Haut-Bugiste, dont le destin vous appartient désormais.


Imprimer l'article Imprimer l'article

- La commune
- Agenda manifestation
 
La vie de la commune
- L'histoire
- Marché publics

Fermer Accueil

Fermer Travaux

Fermer Fournitures

Fermer Services

Fermer Maîtrise d'oeuvre

- Diaporama

Fermer  Centre de Loisir municipal

Fermer  Cérmonie

Fermer  Interlac

Fermer  Montréal de France

Fermer  Tam

Fermer  Tour de l'Ain

- Webmestre - Infos
© Skin offerte par Raf - Guppy Skins  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^