- La mairie
- Infos pratiques

Fermer L'artisanat

Fermer Le commerce

Fermer Les manifestations | Arc en Ciel

Fermer Le tertiaire

Fermer La santé

Fermer L'industrie

Fermer Le culte

Fermer Voeux | Voeux 2017

- Vie associative
- Interlac 2013

Interlac 2013

Voeux 2011 - Voeux de la mairie de Montréal La Cluse

Mercredi 19 janvier, la salle Mogador affichait complet pour les voeux de la municipalité.
Tous les acteurs de la vie locale étaient invités et pour la 2éme année à la grande satisfaction des représentants économiques, les industriels de la commune.
deguerry.jpg
Jean Deguerry, maire adjoint a ouvert la cérémonie et après avoir présenté ses voeux au maire et à la population, a dressé le bilan de l'année écoulée (voir ci-après).

morosi1.jpg
Gilles Morosi a tenu à remercier tous les acteurs de la vie locale. Il a rappelé que les investissements réalisés étaient non seulement d'intêrêt communal mais aussi intercommunal, tant la jeunesse extérieure à la commune est utilisatrice des diverses associations, sportives et culturelles (voir ci-après).

sousprefet.jpgMarc Demulsant, Sous-préfet de Nantua, a présenté ses voeux à l'assemblée et a rappelé dans son allocution l'indispensable rond point du centre de la Cluse.

ferry.jpgClaude Ferry conseiller général du canton de Nantua après ses voeux et avec beaucoup d'émotions a rappelé le nombre d'années passées au service de la collectivité.



Comme chaque année, pour clôre la cérémonie un buffet très varié, confectionné par le traiteur Mr Gand a été apprécié par tous.



Le discours de Monsieur Jean DEGUERRY

MESDAMES ET MESSIEURS, CHERS AMIS.
C'est avec plaisir que j'ai l'honneur d'ouvrir cette cérémonie de vœux pour la nouvelle année et de vous souhaiter la bienvenue dans notre commune de MLC. L'année 2010 a été difficile sur le plan économique et social dans tout le pays et malgré tout, la municipalité a tenu ses engagements en matière d'investissements.
De gros travaux de bâtiments sportifs commencés en 2009 et terminés courant 2010 ont été remis à leurs utilisateurs pour leur plus grand bonheur; que ce soit le court de tennis couvert inauguré avant l'été dont le club flirte avec près de 170 licenciés ou que ce soit le club de foot dont les 320 adhérents apprécieront les 8 nouveaux vestiaires neufs ou rénovés, tout cela en respectant une architecture en harmonie avec 1' environnement proche.
Au chapitre des voiries et de leur sécurité, le rond point du centre de la Cluse a été accueilli très favorablement par les milliers d'utilisateurs quotidiens. A ce titre, je souligne qu'après la subvention du Conseil Général, la Communauté de Commune d'Oyonnax en a financé la moitié, l'autre moitié restant à la charge de la commune. Je rappellerai simplement que la durée de ces travaux a été conforme à celle initialement prévue .
Pour embellir nos rues à l'occasion des fêtes de fin d'année comme vous l'avez certainement remarqué, nous avons changé une grande partie de nos décorations lumineuses avec des éclairages, nouvelle génération, à base de LED, beaucoup moins consommatrices d'énergie pour un montant de plus de 32 000 €.
A propos du matériel, après l'achat d'une nouvelle balayeuse en 2009, c'est au tour d'une tondeuse auto portée d'une valeur de 34 000 € de rejoindre notre parc de véhicules.
Je soulignerai également l'acquisition de 28 appareils informatiques pour notre groupe scolaire, afin de permettre à tous nos élèves et en particulier à ceux qui n'ont pas la chance d'en posséder un à la maison, d'avoir la possibilité d'apprendre et d'utiliser ces outils modernes , nécessaires à leur formation et aux métiers de demain.
Enfin, fidèle à sa politique de maîtrise foncière qui est je le rappelle primordiale pour développer une commune, la municipalité a fait l'acquisition en vue d'améliorer son entrée sud, de l'atelier Plastiques Mulotti. Également, nous avons acheté auprès de plusieurs propriétaires environ 5 ha de terrain qui s'ajoutent à nos réserves foncières
Comme vous pouvez le constater Mesdames et Messieurs, notre commune poursuit son développement avec une ambition à la fois raisonnée et raisonnable, sans mettre en péril ses finances ou même augmenter les impôts des ménages depuis plus de 15 ans.
Je profite de cette tribune pour remercier les directeurs administratif et technique Philippe Froment et Guy Baron pour leur étroite collaboration tout au long de l'année, mais également l'ensemble du personnel communal pour son total dévouement avec et lequel j'entretiens des relations de respect et de confiance mutuels.
J'adresserai une mention spéciale cette année aux équipes de déneigement qui n'ont pas ménagé leur peine pour assurer la trentaine de km de routes; de trottoirs et de parking à déblayer.
De même, en temps que président du TAM c'est à dire de toutes les associations de MLC, j'adresse mes bons vœux de réussite et de soutien à tous les Présidents d'associations que je remercie d'animer de fort belle manière notre commune ,en organisant ici même dans cette salle Mogador beaucoup de manifestations pour le plus grand plaisir de la population, et avec lesquels j'ai aussi le plaisir d'organiser chaque 13 juillet notre grande fête populaire.
Enfin, permettez moi au nom de mes collègues du CM et en mon nom personnel, de présenter mes vœux de santé et de bonheur à notre Maire Gilles Morosi, et de lui assurer notre plaisir et notre confiance de travailler à ses côtés, mais aussi de pouvoir mener avec lui une politique communale et intercommunale non seulement ambitieuse, mais également généreuse et solidaire ! Car, lorsqu'on développe des zones industrielles pour accueillir des entreprises qui génèrent des emplois, que l'on aménage des carrefours pour améliorer la fluidité du trafic, ou que l'on construit des équipements sportifs pour des centaines d'utilisateurs, ce n'est pas, Mesdames et Messieurs, et vous l'aurez vite compris, réservé à la seule population de MLC, mais aussi pour tous les usagers des communes du canton, voir au delà !
C'est cette vision politique d'intérêt général, dépassant les limites de notre territoire qui nous anime ici à Montréal la Cluse depuis longtemps, et je ne peux que m'en réjouir que cela dure pour le plus grand bien de tous, même si certains et je le regrette beaucoup, font semblant de l'ignorer ou pire de faire croire le contraire! Car, c'est avec une vision collective de tout le Haut Bugey vers laquelle nous devons nous tourner, et c'est dès maintenant et malgré nos différences que nous devons travailler ensemble sur le devenir de notre territoire .
Prôner l'union et non la division, c'est cela être des élus responsables !
Avant de conclure et de laisser ma place à Monsieur le Maire, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter Mesdames, Messieurs, chers amis une excellente année 2011, qu'elle vous apporte tout ce que vous espérez.
Quant à moi, en cette période un peu particulière sur le plan personnel comme vous le savez, je m'en tiendrai à appliquer une citation du célèbre aviateur et écrivain qu'était Antoine de Saint Exupéry , qui nous dit la phrase suivante :
« L'IMPORTANT N'EST PAS DE PREVOIR SON AVENIR, MAIS DE LE RENDRE POSSIBLE. »
Mesdames et Messieurs, chers amis., je vous remercie.
(retour texte)


Le discours de Monsieur Gilles MOROSI

Mesdames et Messieurs, qui me faites l’honneur de votre présence très nombreuse
Comme d’habitude, je suis très heureux de vous recevoir à Montréal-La-Cluse afin que nous puissions, ensemble et selon une pure tradition républicaine, procéder à la cérémonie des vœux où sincérité et convivialité, ne sont pas de vains mots.
Je tiens à raviver en préambule le souvenir de Catherine BURGOD, lâchement assassinée dans l’exercice de ses fonctions, à l’Agence Postale de Montréal, il y a deux ans; crime odieux non élucidé à ce jour, et nous espérons tous, que l’année 2011 livrera ce point d’interrogation dont la non-réponse est intellectuellement intolérable. Je pense également à notre ami conseiller municipal Jean-Pascal CARMINATI, qui nous a quitté, il y a un peu plus d’un an.

Mon Conseil Municipal, par le message de Jean DEGUERRY, mon premier adjoint, m’a présenté des vœux chaleureux, qui me font grand plaisir, il faut le dire. Sachez mes chers collègues du Conseil Municipal de Montréal-La-Cluse, que j’ai grand plaisir à travailler avec vous, parce que votre intéressement à la vie et à la gestion communale, votre participation assidue aussi, sont sans limite; vous avez acquis l’expérience nécessaire à la compréhension des dossiers et maîtrisé les rouages pas toujours très simples de l’intercommunalité et de ses satellites. Vous avez aussi toutes les qualités requises pour l’analyse fine que nécessite une commune de notre taille, qui étend son influence au-delà des limites communales. Merci Jean, meilleurs vœux à toi et vous tous, membres du Conseil Municipal, mes chers amis.

Mes chers collègues élus par ailleurs, qui avez accepté mon invitation, et celle de mon Conseil Municipal, mes amis bénévoles responsables des multiples associations sportives, culturelles, caritatives de notre commune, dont la renommée n’est plus à faire, aux décideurs économiques, artisans, commerçants, professions libérales, je vous présente très traditionnellement, au nom de la Municipalité, mes meilleurs vœux de santé et de bonheur, pour vous et ce que vous représentez; sachez que nous sommes là pour vous épauler, et nous l’avons prouvé depuis fort longtemps; notre position est claire, chacun à notre place nous savons qui fait quoi; le rôle de la commune étant d’avoir la pensée, l’idée, et la volonté de réalisations vous permettant l’évolution que vous souhaitez, et vous savez que je suis facilement ouvert à la discussion, et tous les sujets m’intéressent au plus au point.

Concernant l’activité économique, je pense qu’il y a une reprise sensible, mais cela ne permet pas un optimisme béat, tant la concurrence est difficile. Merci Mesdames et Messieurs les décideurs du monde du travail, merci également à vos collaborateurs et salariés, pour les qualités novatrices dispensées, vous permettant de vous adapter très rapidement aux divers contextes imposés, par un monde du travail en mutation permanente. Votre présence ici ce soir, confirme un partenariat qui ne nous laisse pas indifférents, les uns comme les autres. Apportons ensemble notre pierre à l’édifice pour faire reculer le chômage dont les premières victimes sont les jeunes à qui j’adresse une pensée toute particulière et qui font très souvent l’objet de mes réflexions concernant leur avenir.

Des vœux chaleureux que j’adresse également à ceux qui ont en charge l’enseignement: écoles maternelles et primaire, Mesdames et Monsieur le Directeur des écoles ici présents, et Madame MANET , Principale du Collège Théodore Rosset qui savent fort bien ce que veut dire collaboration efficace avec la commune de Montréal-La-Cluse. Le travail en bonne intelligence facilite la complémentarité, améliorant ainsi la performance du service rendu. Le budget accordé aux écoles communales est important et apprécié, révélant ainsi notre engagement en faveur de l’éducation, initiatrice de futures compétences dont le monde du travail a tant besoin, initiatrice aussi des valeurs morales dont nous ne saurions faire abstraction. A noter la présence, dans les écoles primaires, d’intervenants communaux aux prestations de qualité pour la musique, l’éducation physique et le soutien à la lecture.

La commune de Montréal-La-Cluse, comme beaucoup d’autres, peut s’enorgueillir
Outre l’offre associative, nombreuse, variée et performante, dont j’ai parlé tout à l’heure, d’un service public très professionnel et de qualité, à partir de la réflexion et du travail des élus certes, mais aussi, et c’est essentiel, de l’engagement très volontaire de mes collaborateurs fonctionnaires territoriaux, administratifs, techniques, voirie, entretien de la voirie et espaces verts, des bâtiments communaux, ainsi que les services à la population et de l’enfance, exemples: portage de repas – bibliothèque – relais assistante maternelle – Multi-accueil – centre de loisirs d’été et petites vacances; ces services connaissent un réel succès. Merci donc à vous chers fonctionnaires qui assurez la faisabilité des services évoqués plus haut. Je vous adresse mes meilleurs vœux, ma considération, ainsi qu’à l’ensemble des fonctionnaires du Conseil Général et de l’Etat qui sont ici ce soir dont l’action est indispensable à notre bon fonctionnement communal.

Mon cher prêtre, André, à vous aussi, continuons nos bonnes relations, sans perdre nos bonnes habitudes.

Et puis mes vœux et ceux de mon Conseil Municipal vont à la population de Montréal-La-Cluse , que je connais bien, qui me connaît bien, et qui m’a élu et réélu depuis fort longtemps. Elle peut compter sur mon soutien très fraternel et personnalisé. Que 2011 soit propice aux familles en difficultée, affectées par un décès, par les maladies, le handicap et les soucis de tous ordres. Nous sommes là pour vous soutenir et éventuellement, si possible vous aider, car il existe des structures pour cela.

Les budgets communaux, et le nôtre n’y échappe pas, sont un peu plus difficiles à équilibrer. Les investissements pour plus de service public, et notamment le site du Clair Midi, ont augmenté les dépenses de fonctionnement, mais il faut savoir évoluer et s’adapter aux besoins des populations. Les sites sportifs ont également été améliorés et participent aussi à cette augmentation des frais de fonctionnement. Néanmoins, nos finances, laissent encore place à l’initiative, grâce aussi à l’interpénétration des actions communales et intercommunales avec la Communauté de Communes d’Oyonnax (C.C.O). Nous voulons et donnons ainsi une cohérence au territoire de notre intercommunalité (8 communes) et les compétences de la C.C.O sont bien adaptées aux mutations nouvelles, et notre entente est parfaite; nos réunions sont constructives et le Président Alexandre TACHDJIAN ne me démentira pas, sur ce que j’avance, et ma place de vice-Président de la C.C.O, je l’assume sans contrainte aucune, avec la satisfaction d’avoir un rôle dans l’aménagement du territoire. Monsieur le Président, continuons donc notre bonhomme de chemin dans l’intérêt du Haut Bugey en toute simplicité et dans l’apaisement.

Je remercie le Président du Syndicat mixte du Pont Royat, André CORTINOVIS, responsable du bon fonctionnement de la nouvelle station du même nom. Une belle réalisation, une bonne gestion, Merci André de ton implication dans la construction de cette STEP et maintenant dans la gestion rigoureuse qui s’impose pour maîtriser les coûts.

Le contrat de rivière N°2 du SIVU du Lange et de l’Oignin est dans sa phase de définition des actions, qui nous conduiront à une signature fin 2011 avec nos partenaires financiers, qui sont, je le rappelle: l’Etat, la Région, l‘Agence de l’Eau, le Département, la Fédération de pêche, principalement. Ce contrat de rivière sera plus environnemental que le précédent, et contribuera sans aucun doute à l’amélioration des milieux naturels et aquatiques, apportant ainsi une image très valorisante à notre Haut Bugey. La Communauté de Communes du Mont Berthiand (C.C.M.B) a intégré depuis peu notre syndicat, et je remercie les élus de cette intercommunalité, d’avoir compris notre dynamique, et apprécié notre volonté d‘évoluer avec la complicité de tous les élus jusqu’alors très heureux de participer à ces travaux d’intérêt général. Merci mesdames et messieurs, mes Vices Présidents de votre collaboration ainsi qu’aux élus représentant les communes ou intercommunalités.

Jean DEGUERRY vous a décliné tout à l’heure les investissements 2010, et on peut dire qu’ils sont d’intérêt, non seulement communal, mais aussi intercommunal, tant la jeunesse extérieure à la commune est utilisatrice des diverses propositions associatives, sportives et culturelles dans nos divers sites. Cette jeunesse est bienvenue, bien sûr et il n’est pas difficile de dire que Montréal-La-Cluse a bien sa place dans le canton de Nantua puisqu’elle assume un rôle prépondérant au regard des loisirs et des services qu’elle offre à tous, sans discrimination aucune.

Parmi les travaux engagés en 2010 et non encore réalisés en 2011, je pense à la vidéo-protection qui à mon sens mérite une explication, une précision importante à mes yeux: tout d’abord, il ne s’agit pas de vidéo-surveillance, mais de vidéo-protection; la nuance est importante et ne vous a pas échappé. De fait, nous ne regarderons le visuel du terminal, que si nous constatons des dégâts ou une intrusion; donc pas de permanence devant l’écran, qui ne pourra être visionné que par 3 ou 4 personnes dûment choisies, dont moi-même, et les services de Gendarmerie si nécessité oblige. Vous êtes donc assurés de la plus grande discrétion, et cette déontologie me paraît tout à fait convenable. L’origine de cette idée qui a fait son chemin, c’est la protection des sites du Tri Sélectif à Montréal, clos du Paradis, et à La Cluse vers le parking de La Poste, ou l’incivilité est monnaie courante et intolérable. Un peu plus de civisme de la part de certains conviendrait tout à fait.

Pour ce qui concerne les travaux je vais faire plus court que d’habitude, et ne pas vous assommer avec une liste d’actions de moindre intérêt, qui rendent pourtant bien service dans notre vie de tous les jours. Vous pourrez donc en constater les bienfaits tout au long de l’année. En investissements lourds, à par ceux prévus en 2010 mais non encore réalisés, 2011 verra le lancement de deux grosses études importantes qui impacteront la commune sur deux points stratégiques :

Abords de la Mairie et Les Cléselles
Zone d’habitat des Narix
Puisque espace, il y a, il faut des études poussées et très techniques ,ainsi qu’évolutives.
Abords de la Mairie + terrain des Cléselles(7ha). La pré-étude réalisée par le CAUE (Conseil en Architecture) selon nos volontés, dont le schéma d’intention est derrière moi, a pour but une meilleure circulation aux abords de la Mairie, mais aussi une utilisation de l’espace, rationnelle, d’intérêt public, offrant, et ce n’est pas du luxe plus de parking à côté de la maison commune; et des possibilités d’amélioration du service public à très long terme. Pour ce faire, il a été imaginé une rupture de la ligne droite de l’Avenue du Québec à hauteur de la maison de Baptiste GIOTTO et consécutivement, la création d’une route en oblique conduisant à la rue du Landeyron, face à la rue de Brolliat; ainsi un rond-point reliant rue du Landeyron, rue de Brolliat plus une antenne en direction de la rue de Sénoche, pour prévision à long terme sera réalisée.
Pour info, nous avons acquis en 2010, dans ce secteur, 4ha de terrain d’un seul tenant. Mais revenons en arrière, et reprenons ce rond-point dit de la rue de Brolliat, et nous allons en direction de la Mairie où un second giratoire permettra d’améliorer la circulation et ainsi sécuriser les lieux.

Nous profiterons de ces travaux pour des aménagements de confort. Cet ensemble réaménagé, abords Mairie et terrain des Cléselles laissera place donc à des parkings, je l’ai dit, et la possibilité de construction de bâtiments publics à long terme, puisque toute cette zone est réservée uniquement à une utilisation d’intérêt public (zone UE) au PLU. Par exemple, une maison des associations pourrait être envisagée si nécessaire, ainsi que des services mutualisés à la population, puisqu’il est prévu des mutations importantes au niveau de l’intercommunalité visant l’économie dans les fonctionnements divers et variés. Voilà pour les abords de la Mairie et des Cléselles; alors puisque je parle de mutualisation, est –ce la fin des Communes? Je crois que non. Le Maire est une référence en France, il est celui qui écoute les citoyens et leur donne confiance. Nos dirigeants l’ont bien compris. La preuve? Lors des prochaines élections municipales, les représentants des communes à l’intercommunalité seront désignés directement par les électeurs à partir des listes Municipales. Ainsi les citoyens ne seront pas coupés de l’intercommunalité, c’est le souhait du Président de la République qui nous l’a indiqué lors de son intervention à l’Assemblée Générale des Maires de France à Paris, en novembre.
Les communes sont bien la base de notre démocratie, a-t-il rappelé et dans cette enceinte nous en étions tous convaincus; les élus locaux que nous sommes, sont près de vous et rassurent, j’ose l’espérer.

Les lotissements des Narix sont le 3ème pôle de la commune après celui de La Cluse et Montréal. Les Narix, zone d’habitations par excellence, sont évolutifs et assurent la démographie communale. La suppression de la taxe professionnelle, qui normalement est compensée, pour le moment c’est la réalité, nous impose tout de même attention et prévoyance, et l’augmentation de population sur cette zone de qualité, s’impose. C’est pourquoi une étude sur le reste à réaliser sur ce tènement de 7 hectares environ a été demandée; cette étude devra tenir compte de la circulation, de la déclivité du terrain, de la bonne intégration paysagère, et de l’excellence du niveau de vie des habitants. Nous y veillerons bien sûr, et d’ores et déjà il est permis de dire que nous souhaitons des terrains à construire en accession à la propriété, des copropriétés également en accession à la propriété. Le tout évolutif. Tel est le cahier des charges de cette opération majeure.
Nous pouvons et devons le faire, les structures associatives existantes, bien gérées et dynamisées par un bénévolat toujours plus performant que je félicite à nouveau, ainsi que les services publics proposés, les écoles aussi, sont de taille suffisante pour répondre à des besoins supplémentaires.
Ainsi un peu plus de payeurs, pour un coût de fonctionnement sensiblement équivalent, seront les bienvenus, et les objectifs démographiques déclinés il y a trente ans, deviendront réalité à moyen terme.
Notre politique intelligente de constitution de patrimoine foncier non bâti, au fur et à mesure des opportunités rend toutes ces réalisations possibles, et plus faciles, évidemment. La vision porte ses fruits.

Le rond-point de la Place de La Cluse, donne entière satisfaction aux usagers, la circulation est fluide et permet, je crois, une meilleure approche du site, donnant à celui-ci des intérêts multiples que vous devinez aisément. J’adresse mes félicitations outre à la maîtrise d’œuvre du projet, ainsi qu’aux techniques communaux, une attention toute particulière à l’entreprise et particulièrement à l’équipe de chantier qui a réalisé ces travaux, avec toutes les difficultés que vous imaginez et en parfaite adéquation avec le cahier des charges.
Cette équipe de l’entreprise SCREG, je la qualifie de «fabuleuse», très professionnelle, à l’écoute permanente des commerçants et du voisinage, de nous-même, bref une équipe étonnante, remarquable, que j’ai particulièrement appréciée pour son sérieux, pour son respect des délais aussi; aussi le FLOP paru dans la presse est tout à fait faux, et irrespectueux à l’égard d’une équipe de travailleurs manuels qui a tout donné pour une réalisation de qualité en tous points. J’adresse ma profonde indignation à la plume qui a écrit ce FLOP. Les abords de cette place de La Cluse et la rue des Savoies vont être rénovés comme indiqué l’an passé à cette même tribune, et j’en rappelle les grandes lignes.
Fin d’année 2011, début 2012, début des travaux de réhabilitation de logements côté lac et côté montagne, 17 environ. Peintures des façades, démolition diverses sur l’arrière permettant la construction de garages(une vingtaine) et l’aménagement de parkings. A moyen terme, un immeuble à usage d’habitations sera construit , densifiant ainsi la population de ces lieux car beaucoup de logements sont actuellement vides. Dès le printemps, une fresque sera réalisée par un artiste sur les murs derrière la fontaine; les propriétaires ont donné leur accord , je les remercie, et dans le même temps nous finirons les plantations. Il s’opérera alors un net changement visuel des lieux, pour notre plus grand bonheur. Puis nous pensons à l’avenir de l’ancienne gare, suite au passage du TGV. Nous souhaitons, et les contacts sont déjà pris avec RFF, acquérir les délaissés de part et d’autres de la voie ferrée pour un aménagement qui pourrait être artisanal, commercial, et tertiaire uniquement, car peu de place à l’industrie dans ce périmètre rapproché de l’ancienne gare. C’est du moyen terme, mais gouverner c’est prévoir, et prévoir c’est maintenant. Je maintiens donc des rapports réguliers et sympathiques avec cette entreprise publique qu’est RFF.

Concernant l’assainissement, nous allons engager une étude diagnostic des réseaux EP et EU de manière à déterminer les travaux à engager sur les réseaux, et améliorer ainsi le fonctionnement, et par-là même avoir de meilleurs rejets dans les milieux naturels. Le Conseil Général nous ayant avisé d’une réfection de l’Avenue du Québec en 2012, nous seront obligés d’intervenir avant pour la pose des nouvelles canalisations avant la couche de roulement prévue. Pourquoi ne pas envisager, si le budget le permet une réfection des trottoirs avec l’éclairage public sur candélabre. A suivre.
Cette couche de roulement en enrobé sera réalisée également dans la partie Mairie, quartier de la Ville, et ZI du Musinet. Merci donc aux Conseillers Généraux ici présents et tout particulièrement Claude FERRY notre Conseiller Général du Canton de Nantua, de nous faire bénéficier de ces travaux de rénovation des routes, dont les coûts sont importants, et seront réalisés sous contrôle du service des routes sous la direction de Monsieur DERAIN. J’ajoute que dans la rubrique de l’éclairage public, nous changerons également les candélabres du lotissement du Lange à La Cluse ainsi que ceux de la rue Joseph Bernard Delilia à Montréal.
Je mets à l’honneur, encore ce soir le Centre de Secours des Sapeurs Pompiers de notre ville, pour leurs interventions diverses et variées, à tout moment du jour et de la nuit, dans des conditions parfois difficiles, je dirai même extrêmes; ils méritent nos encouragements et la reconnaissance de toute une population locale au-delà des limites communales. Je remercie de sa présence, le Commandant LACATON, chef de la Compagnie du Haut Bugey et du Centre d’Oyonnax dont la responsabilité est grande au regard des divers plans de prévention des risques. J’associe également les services de gendarmerie sous le commandement du Lieutenant SIMON, toujours prêts à intervenir quand il le faut. Leurs interventions sur notre commune se fait également, souvent en collaboration avec nos deux policiers Municipaux dont l’action est sécurisante.

Bravo au TAM (Toutes les Associations de Montréal) sous la houlette de Jean DEGUERRYdont les bénévoles se dévouent sans limite à la cause associative et publique. Votre action, mesdames et messieurs va au-delà de la commune. Nous vous aiderons toujours, mon Conseil Municipal sait que vous êtes partie prenante du système éducatif citoyen, que recherche notre jeunesse, et c’est aussi ce service à la citoyenneté que vous nous reconnaissons. Mon cher Jean, je te souhaite une bonne année 2011, dans tes projets électifs notamment. Tes trois mandats au sein d’un Conseil Municipal qui travaille d’une façon suivie puisque nous nous réunissons une fois par semaine pour les Conseillers Municipaux et 2 fois pour les adjoints, t’ont apporté l’expérience de la cause publique, expérience renforcée par un esprit d’équipe auquel nous sommes tous sensibles.

En terminant mes propos, je pense Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Municipal, que nous avons du pain sur la planche mais ce n’est pas pour me déplaire. Cette vision à court et moyen terme que je vous ai proposée, signifie bien notre engagement en faveur d’un développement communal dans lequel le citoyen se reconnaît, et demeure, dans notre esprit , le point central de notre action.

Une dernière information intéressante: la fibre optique arrive dès le printemps dans notre commune du côté Ouest, c’est-à-dire les zones industrielles du Musinet et Pré Luquain. J’espère que les délais d’attente ne seront pas trop longs pour la généralisation de cet atout majeur.

Je rends à nouveau, un hommage appuyé, et j’y attache une attention toute particulière aux décideurs économiques et leurs collaborateurs, aux artisans, commerçants et professions libérales, pour leur savoir-faire et leur implication très professionnelle dans un contexte difficile. Vous êtes, Mesdames et Messieurs, les garants du bien-être des familles du Haut Bugey, en agissant comme repoussoir du chômage. Il est de notre devoir, également, à nous élus, de créer les conditions nécessaires pour que chacun trouve paix, joie et bonheur dans notre Haut-Bugey.
(retour texte)


Imprimer l'article Imprimer l'article

- La commune
- Agenda manifestation
 
La vie de la commune
- L'histoire
- Marché publics

Fermer Accueil

Fermer Travaux

Fermer Fournitures

Fermer Services

Fermer Maîtrise d'oeuvre

- Diaporama

Fermer  Centre de Loisir municipal

Fermer  Cérmonie

Fermer  Interlac

Fermer  Montréal de France

Fermer  Tam

Fermer  Tour de l'Ain

- Webmestre - Infos
© Skin offerte par Raf - Guppy Skins  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^