- La mairie
- Infos pratiques

Fermer L'artisanat

Fermer Le commerce

Fermer Les manifestations | Arc en Ciel

Fermer Le tertiaire

Fermer La santé

Fermer L'industrie

Fermer Le culte

Fermer Voeux | Voeux 2017

- Vie associative
- Interlac 2013

Interlac 2013

MLC Infos - Numéro 15 archivé

bicentenaire.jpg
1271 abonnés à ce jour
mensuel Internet d'informations
MONTREAL-LA CLUSE INFOS Ain - France
conçu, réalisé et diffusé par l'équipe bénévole du site
www.montreal-lacluse.fr

SPECIAL BICENTENAIRE    juillet-août 2004 numéro 15
Directeur de la publication :
Raymond BURGOD,
Maire-Adjoint délégué

Editorial de M.Gilles Morosi,
Maire de
Montréal-La Cluse


maire3.jpg
Mes chers concitoyennes et concitoyens de MONTREAL LA CLUSE,
Mes amis des communes voisines,
Mes amis québécois,


Je suis heureux de vous adresser le numéro 15 de MLC Infos Internet, journal spécial du BICENTENAIRE de la mort de Joseph Bernard DELILIA de CROSE, enfant du Pays, premier député du BUGEY à l'ASSEMBLEE NATIONALE de 1789.
Vous découvrirez de larges extraits de l'étude réalisée sur ce député de MONTREAL par Madame Blanche DOMINJON. En vous connectant au site, vous aurez accès au cahier de doléance et remontrance de la communauté de MONTREAL.
Vous ne manquerez pas d'apprécier la note gourmande donnée à ce spécial BICENTENAIRE, par Monsieur Guy BITZBERGER, pâtissier-chocolatier, qui vient de créer un nouveau gâteau : le DELILIA.
Monsieur Fabrice GAND, restaurateur (le Mont-Royal) est à l'honneur (prix des Maîtres d'apprentissage).
De nombreuses autres rubriques, notamment le programme de la soirée des Associations de MONTREAL-LA CLUSE (13 Juillet), la commémoration de la fête nationale du 14 Juillet avec une petite note historique...

Je vous souhaite une bonne lecture, en vous précisant que MLC Infos ne paraîtra pas en Août (vacances des bénévoles). Je vous donne rendez-vous en SEPTEMBRE et je vous souhaite de bonnes vacances.

Gilles MOROSI

tél 04 74 76 08 88 - fax : 04 74 76 29 32

delilia.jpg 2004, année du bicentenaire de la mort de
JOSEPH BERNARD DELILIA DE CROSE,

enfant du Pays né le 6 septembre 1739, premier député du Bugey élu à l'Assemblée Nationale de 1789, décédé le 16 août 1804 à Montréal où il repose au village dans
son mausolée au lieu-dit "En Crose".
 

bitz_1.jpg Monsieur Guy Bitzberger, Pâtissier Chocolatier, crée un nouveau gâteau: le Delilia
Notre Pâtissier bien connu de la rue des Savoie, a imaginé en souvenir du bicentenaire, un nouveau gâteau: le Delilia
Un vrai chef d'oeuvre que le 7 juin dernier, il a offert en dégustation à l'Equipe Municipale en préambule à la séance du Conseil: vote unanime, nous ne pouvons que vous le recommander.
bitz_2.jpg

laposte.jpg    édite à cette occasion une nouvelle série d'enveloppes préaffranchies, en vente au bureau de La Cluse mais aussi à l'Agence Postale de Montréal et à la Maison de la Presse, 7, rue des Savoie.
(0,80 € pièce ou 3,25 € les 5 et 6,04 € les 10 enveloppes)
enveloppe.jpg


JOSEPH BERNARD DELILIA DE CROSE, enfant du pays, Député du Tiers-Etat 1789-1791

(Tiers-Etat : nom donné en France en 1789 au troisième ordre de la nation, qui comprenait tous ceux qui n’étaient ni nobles, ni prêtres.)
Né à MONTREAL le 6 septembre 1739, Joseph Bernard DELILIA, était la première famille de MONTREAL après celle du seigneur. Les DELILIA existaient déjà en 1303.
Aussi, J.B. DELILIA, sans être ni comte, ni noble d’épée, se croyait d’aussi bonne lignée que les DOUGLAS, qui alors signaient "DUGLAS".

JOSEPH BERNARD DELILIA a 50 ans lorsqu'éclate la Révolution Française. C’est un notable, dont la famille tient le haut du pavé depuis plusieurs siècles, à une centaine de mètres de l’Eglise dont le prêtre est l’Abbé MERMET.
Le notable et le prêtre se retrouveront le 10 mars 1789 à Nantua pour élire les délégués du Haut-Bugey à l’assemblée de Bailliage qui se réunira à BELLEY le 17 mars.

Le 25 mars, son brillant confrère BRILLAT-SAVARIN est élu député du Tiers Etat. Le surlendemain, DELILIA fut également élu.

Pourquoi DELILIA , avocat d’un petit village de 300 habitants, obtient-il la faveur des électeurs, face à des adversaires venant de villes plus importantes, telles que : AMBERIEU- ST RAMBERT-LAGNIEU-PONCIN-ST JEAN LE VIEU et surtout NANTUA (3000 habitants)?

Il convient d’insister sur le fait que DELILIA arrivait aux Etats du Bailliage, précédé d’une réputation de réformateur décidé et audacieux.
Sa lutte contre le comte de DOUGLAS , sa participation à la rédaction du cahier de doléances de sa commune, un des plus violents et précis de la province, ont joué en sa faveur.
DELILIA ne décevra pas ses électeurs.
A PARIS, il remplit consciencieusement sa mission, il écrit souvent aux " Messieurs de NANTUA " . Ses opinions futures donnent à penser qu’il a fréquenté le club des Jacobins.


RETOUR AU VILLAGE – MAIRE DE MONTREAL du 14.11.1791 AU 26.11.1792
L’Assemblée Constituante termine ses travaux en septembre 1791.
Ses membres n’ont pas le droit d’être élus à l’Assemblée Législative.
J.B. DELILIA rentre chez lui et réunit ses concitoyens pour procèder à des élections municipales.
L’élection se déroule dans l’église de MONTREAL et J.B. DELILIA est élu Maire le 14 novembre 1791.
Avec beaucoup de combativité, il cherche à résoudre les problèmes de sa commune :
  • Il met fin au pillage de la forêt communale, nomme des gardes
  • Il fait amodier le four banal
  • Il fait nettoyer le bourg à moitié obstrué par des dépôts de bois
  • Il s’occupe des adductions d’eau pour les fontaines
  • Il poursuit le comte de DOUGLAS en Justice parce qu’il avait, 4 ans auparavant, enlevé un banc de la place de l’église et le fait condamner à le remettre.
DELILIA est bientôt appelé à présider les assemblées cantonales, MONTREAL étant devenu chef lieu de canton.(A noter que, comme beaucoup de communes en France à cette époque, Montréal, dont l'étymologie Mons Regalis évoque trop l'Ancien Régime, change de nom et devient...Delilia de Crose!)

Mais au bout de trois mois,le 26 novembre 1792, alors que les communes sont réunies pour élire le juge de Paix :
"le citoyen DELILIA, Président, ayant observé que demain soir, il était obligé de se rendre à NANTUA, pour remplir les fonctions de Procureur-Syndic, il fallait nommer un autre président".

DELILIA poursuit donc sa carrière politique locale : après avoir dirigé sa commune, puis son canton, le voilà à la tête du district de NANTUA.


LES ALEAS D’UNE FONCTION LOCALE – PROCUREUR SYNDIC PUIS AGENT NATIONAL DU DISTRICT DE NANTUA
DELILIA garde la direction du district de NANTUA de NOVEMBRE 1792 au 25 AVRIL 1795.
De grandes difficultés l’attendent : pénurie des denrées alimentaires, refus de conscription pour les jeunes appelés.
Le Haut-Bugey produit peu de blé, et les convois de ravitaillement sont souvent attaqués et détournés.
Dans le même temps, il faut lever des troupes pour faire face à la guerre étrangère.
Les garçons convoqués résistent.
DELILIA menace, mais la vie quotidienne devient de plus en plus difficile, les esprits s’échauffent, on voit des suspects partout.
DELILIA, lui-même en est victime.
En avril 1793, il est arrêté et conduit à LYON.
Une lettre interceptée laissait supposer que DELILIA pouvait se réjouir des défaites de l’armée française.
On perquisitionne chez lui à MONTREAL le 2 juin 1793, on ne trouve rien de compromettant.
Il fut lavé de tout soupçon, et une fête pour célébrer son retour de LYON fut organisée à NANTUA le 5 juin 1793.
Mais l’autorité et le zèle révolutionnaire de DELILIA incitent le représentant du peuple GOULY à décréter :
"Au nom du Peuple Français..., le citoyen DELILIA, agent national, président du district de NANTUA, est destitué. Il sera remplacé par le citoyen GUICHON , membre du Directoire de l’AIN..."

En effet, DELILIA n’est-il pas allé trop loin ?
Quelques jours avant le passage de GOULY , le 4 Nivose AN II, jour de Noël, il avait obligé M. CHAPPE, propriétaire du Château de BRION à démolir entièrement sa maison, qui n’avait aucun aspect féodal, ni tour, ni fossé, mais était située fièrement sur une butte à 50 mètres au-dessus du village.
Il trouvait qu’elle rappelait trop la puissance des seigneurs d’autrefois.
Mais le lendemain même de la destitution de DELILIA, GOULY était rappelé à Paris, et remplacé par un autre conventionnel, ALBITTE , qui réintègre DELILIA dans ses fonctions.

Ainsi réintégré, DELILIA, plein d’ardeur, demande le 6 avril 1794 au Conseil de District, de nommer des commissaires pour se rendre compte sur le champ, dans toutes les Communes pour vérifier si les arrêtés d’ALBITTE, relatifs à la démolition des clochers, des Châteaux-forts et à l’envoi à la fonte des cloches, sont exécutés.

Mais à Paris, tout va vite: chute de ROBESPIERRE et fin de la terreur. BOISSET, envoyé par la convention, ouvre les prisons, procède à l’épuration des terroristes et met fin à la mission de DELILIA.
La carrière politique de DELILIA est terminée.
DELILIA revient définitivement dans son village natal et on n’entendra plus parler de lui.

La Révolution est finie, la République agonise, BONAPARTE est proclamé empereur.


DELILIA meurt le 16 août 1804 ; farouchement attaché jusqu’à sa mort à ses convictions républicaines et anti-religieuses, il donne ses biens à sa petite nièce Esther DELILIA, née en 1799, sous condition qu’elle ne soit pas baptisée.
Elle se fera baptiser tout de même.
Mais lui, DELILIA, continuera après sa mort à témoigner de son attachement à la Révolution : on dit qu'il s'est fait enterré debout, avec ses chiens à ses pieds au son du tambour et de la Marseillaise, dans sa propriété , en Crose, hors de la terre bénie du cimetière.
Il avait soixante cinq ans.
Il repose dans un mausolée de pierre de taille érigé par son neveu Justin Emmanuel Fauvin; en faisant le tour de la tombe on peut y voir gravé:
ICI REPOSE JOSEPH BERNARD DELILIA DE CROSE NE LE 6 7bre 1739 DECEDE LE 16 AOÜT 1804 DEPUTE DU BUGEY A L'ASSEMBLEE NATIONALE DE 1789 ERIGE PAR L'AMITIE RECONNAISSANTE
et au sommet du monument:
par les soins de Justin Fauvin en 1805
mausolee_jbd.jpg


Le cahier de doléances, rédigé par notre révolutionnaire, est considéré comme un des plus violents et précis de la Province. Sans fioritures ni salutations aux autorités, il y décrit avec précision l’injustice des impôts, l’arbitraire et le favoritisme de ceux chargés de les percevoir, et propose les moyens de supprimer ces privilèges. Tout laisse présager, chez cet homme politique, une autorité marquée et un zèle révolutionnaire.

De nos jours une rue de MONTREAL porte le nom de J.B. DELILIA. Elle est perpendiculaire à l’Avenue Prosper de DOUGLAS.



FETE NATIONALE DU 14 JUILLET
Un peu d'histoire : Le 13 Juillet 1789, les Parisiens suivent avec passion ce qui se passe à VERSAILLES et sont inquiets, car les troupes du Roi ont coupé les comunications avec VERSAILLES. Privés d'informations, les Parisiens prennent peur.
L'orateur populaire Camille DESMOULINS les exhorte à prendre les armes. Une Municipalité est créée, une milice s'organise.
Elle deviendra la GARDE NATIONALE commandée par LA FAYETTE. Le 14 Juillet 1789, c'est la prise de LA BASTILLE, forteresse des faubourgs de l'Est de PARIS, qui était devenue prison royale, représentant le symbole de l'absolutisme royal.
Le peuple s'arme et s'attaque à cette forteresse pour se procurer de la poudre. Elle fut entièrement démolie quelques mois plus tard.
Devant cette spectaculaire action, LOUIS XVI renvoie ses troupes assemblées autour de la capitale depuis le 9 Juillet 1789. Le 17 Juillet 1789, le Roi se rend à PARIS où il arbore une cocarde tricolore, reconnaissant ainsi le principe de la souveraineté populaire et légitimant la prise de pouvoir par le TIERS-ETAT.
En se défendant, le Peuple de PARIS a sauvé l'ASSEMBLEE CONSTITUANTE du 9 Juillet 1789 et a donné ainsi à la Révolution, sa dimension populaire.
Dans l'ensemble du royaume, des Municipalités se créèrent sur le modèle de PARIS. Dans les campagnes où la vie était difficile, les paysans (80 % de la population) sont informés par les colporteurs des évènements parisiens. La peur, l'incertitude devant une éventuelle réaction armée de la Noblesse, les incitent à s'armer et ... à attendre.
La tension monte, la peur aussi et également la colère. Les paysans vont retourner cette énergie contre les seigneurs.
Les châteaux sont attaqués et mis à sac. Les terriers (recueils de documents où les droits des seigneurs sont enregistrés) sont détruits.
A VERSAILLES, les députés, tant bourgeois que nobles, sont inquiets, et pour mettre un terme aux attaques de châteaux, à 2 heures du matin dans la nuit du 4 Août 1789, l'Assemblée Constituante vote l'abolition des privilèges, des droits féodaux et de la dîme.
Par la suite, sur proposition du Député RASPAIL, la loi du 6 Juillet 1880 fait du 14 JUILLET, la FETE NATIONALE DE LA REPUBLIQUE.

La population est invitée à assister à la cérémonie qui se déroulera devant le Monument aux Morts de MONTREAL LA CLUSE, le 14 JUILLET 2004 à 11 heures 30.


gand.jpg LE PRIX DES MAÎTRES D'APPRENTISSAGE
Un restaurateur de Montréal La Cluse mis à l'honneur:
Mr Fabrice GAND

Pour la première fois, la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Ain (CCI) a lancé, cette année, le prix des Maîtres d'Apprentissage. Pour attirer l'attention et surtout valoriser une étape essentielle de la réussite d'un apprentissage, le jury composé de divers élus de la Chambre de Commerce, de Responsables de Centres de Formation, de Chefs d'Entreprises et d'Apprentis, a choisi de remettre un prix dans trois catégories :
  • Qualité de l'accueil et de l'intégration de l'apprenti
  • Promotion de l'apprentissage
  • Qualités des relations avec les centres de formation
Après annonce des lauréats pour ces trois catégories, Fabrice GAND, restaurateur Au MONT ROYAL à Montréal La Cluse, a été distingué du "Prix d'Honneur", pour l'ensemble des actions qu'il mène dans les trois catégories précédemment citées.
Conseiller en Enseignement Technologique, membre des jury d'examen et de recrutement dans les CFA et écoles hôtelières, Fabrice GAND a construit toute une méthode pour faire évoluer, contrôler les acquis des apprentis au sein de son entreprise. Il a mis au point de nombreux supports pédagogiques pour capter l'attention et responsabiliser ses apprentis.
"Comment apprendre en s'amusant" : telle pourrait être le titre de cette démarche très engagée et exceptionnelle qui a, semble-t-il, séduit le jury.
MLC Infos se doit de présenter toutes ses félicitations à Monsieur Fabrice GAND, dont le dévouement envers l'apprentissage vient d'être justement récompensé.

 

Du nouveau sur le site: les annonces de Marchés Publics de Montréal-La Cluse s'affichent désormais sur le Net! (Connexion Internet nécessaire)

deguerry.jpg LE T.A.M. 2004
De la part de Jean DEGUERRY, Maire-Adjoint délégué à la vie associative, et toute son équipe bénévole.
Le Mardi 13 Juillet 2004, à partir de 19 heures 30, au complexe sportif du Paradis, Avenue de DOUGLAS, se déroulera la traditionnelle soirée des ASSOCIATIONS DE MONTREAL-LA CLUSE.
En premier lieu, dès 20 heures 30, et dans le cadre de l'été CATHOLARD, une troupe folklorique venue d'UKRAINE nous fera découvrir les danses et les coutumes les plus anciennes de ce pays lointain, dans la salle de tennis couvert.
Ensuite, à partir de 21 heures 30, l'orchestre MAXIME ET BERNARD, bien connu et apprécié pour cette soirée depuis deux ans, fera danser jeunes et moins jeunes jusque tard dans la nuit.
Durant ces deux représentations, il sera possible de se restaurer et de se désaltérer à volonté.
Cette soirée est organisée bénévolement par les différentes Associations montréalaises, le spectacle et le bal étant offerts par la Municipalité.
L'entrée est totalement gratuite pour tous.


VENEZ NOMBREUX, vous ne le regretterez pas ! et BONNE SOIREE !

FESTIVITES des MOIS DE JUILLET et AOÛT
  • 3 juillet : Sté d'Education Populaire : KERMESSE annuelle au Foyer Paroissial ( à la salle MOGADOR en cas de pluie).
  • 3 juillet : ASML FOOTBALL au stade ORINDIS : journée " parents-enfants "
  • 13 juillet : T.A.M. 2004 - Journée des Associations de MONTREAL-LA CLUSE - Animations- Bal populaire gratuit offert par la Municipalité - Repas sur place au C.S. Paradis.
  • 1 août : LA BOULE SAPIN : au C.S. du Paradis : concours de boules.

VOYAGE SCOLAIRE
L'excitation était importante dans la classe des "grands" de l'école maternelle des Tilleuls, la semaine précédant la sortie scolaire à l'aquarium de LYON.
Ce mardi 25 Mai, le soleil était au rendez-vous. Avec leur maîtresse, Madame MERCIER, les enfants avaient longuement étudié le milieu aquatique et tout ce qui concerne cet élément si fascinant. Avant la visite de l'aquarium, les enfants ont été très attentifs pendant une heure d'animation. Ils ont goûté des algues, caressé des étoiles de mer, touché des crabes, observé des coquillages et écouté les explications passionnantes de l'animatrice.
Ensuite, la visite a enfin commencé. Ce sont les requins qui les ont le plus impressionnés. Tous les poissons ont eu leur part de succès, mais c'est tout de même le petit " NEMO " (le poisson-clown) qui a obtenu la "palme". Après un bon pique-nique au parc de la Tête d'Or, les enfants ont pu admirer les animaux du zoo.
Ce fut une belle journée dont ils se souviendront longtemps.


ETAT CIVIL

Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de 4 enfants (2 garçons et 2 filles)
  • NZUE ESSONO Yannis né le 18 Mai 2004
  • OM Louane, née le 5 Juin 2004
  • COLLOT Basile, né le 12 Juin 2004
  • et une fille ( anonymat demandé )
De plus, il nous a été donné le plaisir de célébrer le mariage entre Nicolas INVERNIZZI et Marie-Laure SOUNY, à qui MLC Infos présente tous ses meilleurs voeux de bonheur.


COMMUNIQUE DU SECOURS POPULAIRE
Le secours populaire français de MONTREAL LA CLUSE rappelle que ses permanences ont lieu à leur local situé 3, rue du Maquis, les mardi et jeudi de chaque semaine de 14 h à 17 h. Tél et Fax : 04 74 76 25 85 -
Il convient en outre de signaler que 60% des dons sont déductibles des impôts.
spf.gif

LES SPORTS à MONTREAL-LA CLUSE
UN CHAMPION DE FRANCE : Antoine CREVEAUX devient à 21 ans, CHAMPION de FRANCE DE TIR à L'ARC en catégorie senior, tir libre, avec 35 points d'avance sur le second.
MLC Infos adresse toutes ses félicitations à ce jeune sportif promis à un brillant avenir.

FOOBALL :
- les vétérans de MONTREAL-LA CLUSE remportent le tournoi d'HAUTECOURT.
- 22 ème édition du TOURNOI INTERNATIONAL de MONTREAL-LA CLUSE : vainqueurs :
° Poussins : PLASTIC VALLEE
° Benjamins : BOURG-PERONNAS
° Classement général : PLASTIC VALLEE
- S.E.C.O. gagne le tournoi "corpo" devant les Ets GAGGIONE
- Xavier THOMAS, joueur de MONTREAL-LA CLUSE, (champion de FRANCE avec l'équipe du Collège en Juin 2000), devient international dans la catégorie des moins de 17 ans, et stagiaire pro à GUEUGNON. Bravo !!!!

BOULES : Arnaud FENOUILLET et Julien NIOGRET sont champions de l'Ain !!!

COLLEGE THEODORE ROSSET : Les gymnastes deviennent championnes d'ACADEMIE .

TOUTES NOS FELICITATIONS A CES SPORTIFS LOCAUX qui font honneur à leur cité.

 


Imprimer l'article Imprimer l'article

- La commune
- Agenda manifestation
 
La vie de la commune
- L'histoire
- Marché publics

Fermer Accueil

Fermer Travaux

Fermer Fournitures

Fermer Services

Fermer Maîtrise d'oeuvre

- Diaporama

Fermer  Centre de Loisir municipal

Fermer  Cérmonie

Fermer  Interlac

Fermer  Montréal de France

Fermer  Tam

Fermer  Tour de l'Ain

- Webmestre - Infos
© Skin offerte par Raf - Guppy Skins  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^