- La mairie
- Infos pratiques

Fermer L'artisanat

Fermer Le commerce

Fermer Les manifestations | Arc en Ciel

Fermer Le tertiaire

Fermer La santé

Fermer L'industrie

Fermer Le culte

Fermer Voeux | Voeux 2017

- Vie associative
- Interlac 2013

Interlac 2013

Origine de Montréal la Cluse - Quand Montréal devient Montréal la Cluse

Quand le nom de la commune devint officiellement
Montréal-La Cluse

(Article paru dans le journal « Le Progrès »)

L'histoire de la commune de Montréal remonte déjà à quelques siècles.

En 1235, le sire de Thoire et de Villars, Etienne II épousa Béatrice de Faucigny qui lui apporta en dot le territoire et le village de Sénoche, se trouvant à l'orient de Montréal. Dans l'intervalle de 1244 à 1248, Etienne II fit édifier le château féodal de Montréal, sur un sommet particulièrement abrupt. Son élévation lui fit donner le nom de « Mons Régals » (Mont Royal) dont on a fait Montréal.

Le nouveau village de Montréal fut construit autour de la forteresse par les habitants du village de Sénoche, et prospéra très rapidement, à tel point qu'une école existait déjà en 1294 pour former des clercs. Après les croisades de 1252 et 1270, une maladie terrible, la lèpre, fut importée dans nos régions par des croisés. Pour lutter contre ce fléau, un asile fut spécialement-consacré aux malades dans des bâtiments construits dans un lieu inhabité où il était défendu de pénétrer, d'où le nom de La Cluse (de « clausus », fermé). C'est donc à une léproserie que le hameau de La Cluse doit son origine.

La Cluse devient ainsi un hameau de Montréal ; vers 1750, il n'existe pas encore de maisons autour du carrefour de quatre chemins.
En 1769, six maisons donnent une toute première ébauche à l'agglomération de La Cluse.

Depuis, après un grand développement. La Cluse est devenu un grand quartier de Montréal. La commune a conservé son nom de Montréal et cette survivance du passé pose de sérieux problèmes dans différents domaines.
Il est fréquent que des lettres destinées à des habitants de Montréal/Ain soient acheminées dans les différentes communes de France portant le même nom, et parfois même détournées à Montréal/Canada. Là confusion est fréquente entre La Cluse et Cluse (Haute-Savoie). La recherche d'un abonné sur l'annuaire du téléphone se révèle très difficile. La présentation de l'annuaire fractionne en deux parties, la liste des abonnés, l'une . sous la rubrique « La Cluse », l'autre intitulé « Montréal ». La découpe n'étant pas géographique.
De plus, dans l'esprit de beaucoup, La Cluse est une commune et on y recherche en vain la mairie. Toutes ces considérations ont conduit le conseil municipal à décider en sa séance du 8 janvier 1979 d'effectuer une démarche en conseil d'Etat, afin que le nom de la commune devienne Montréal-La Cluse.

C'est avec satisfaction que la municipalité a pris connaissance de la notification qui a été faite à M. le Maire de Montréal. Par décret du 31 décembre 1979, paru au journal officiel du 9 janvier 1980, la commune de Montréal prend désormais le nom de Montréal-La Cluse.



Imprimer l'article Imprimer l'article

- La commune
- Agenda manifestation
 
La vie de la commune
- L'histoire
- Marché publics

Fermer Accueil

Fermer Travaux

Fermer Fournitures

Fermer Services

Fermer Maîtrise d'oeuvre

- Diaporama

Fermer  Centre de Loisir municipal

Fermer  Cérmonie

Fermer  Interlac

Fermer  Montréal de France

Fermer  Tam

Fermer  Tour de l'Ain

- Webmestre - Infos
© Skin offerte par Raf - Guppy Skins  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^